Vérifs techniques au Havre

Direction l’Amérique du Sud !
C’est le grand départ pour les motos et véhicules du team Casteu Aventure…

Nouveau Pickup du Team

Découvrez la nouvelle déco du nouveau Pick-up Isuzu crée par Mxlab pour le team Casteu Aventure

2e au Pérou, David remporte les Dakar Series !

Dimanche 6 octobre 2013 – Desafio Inca au Pérou – 3e étape

6e et 4e des deux dernières spéciales, David a terminé 2e du Desafio Inca et remporté le challenge Dakar Series. Le Niçois s’était en effet classé 3 de la Ruta 40, en juin dernier en Argentine.
“Ce fut une super course ! J’ai été à fond à fond tout le long. A près de trois mois du Dakar, je suis vraiment bien physiquement, j’ai ouvert la piste les trois jours sans commettre aucune erreur. Pourtant, ce fut une course très dure, avec de très gros cordons de dunes. Je finis 2e au général et 1er des Dakar Series 2013. C’est très important ici en Amérique du Sud. Grâce à cette victoire, ASO m’offre l’engagement sur le Dakar 2014 (15000 euros), je suis vraiment très content. Cela m’a rappelé de très bons souvenirs. Après ma première place sur le Dakar 2013 et mon abandon sur blessure, c’est une belle revanche, ça me met en confiance”.
Ce lundi, David va se rendre en Uruguay pour trois jours : “Je vais retrouver Laurent Lazard avec qui nous allons organiser notre assistance pour le Dakar via Elf Amérique du Sud”.

Classement final Desafio Inca :
1. Quintanilla (Chi/KTM)  11.56.05 ; 2. Casteu (Fra/Yamaha) à 9′29” ; 3.
Heinrich (Pérou/Honda) à 31′14”, etc.
Classement Dakar Series. – 1. Casteu (Fra/Yamaha)…

David vainqueur de la 2e étape !

Samedi 5 octobre 2013 – Desafio Inca au Pérou (Dakar Series) – 2e étape

Ce samedi, à l’issue de la 2e étape du Desafio Inca disputé au Pérou dans la région de Pisco, David est particulièrement heureux de sa journée :
“Je gagne la spéciale ! Je suis 2e au classement provisoire. Hier, je m’étais classé 3e et non 4e finalement. Je suis donc parti 3e, j’ai ratrappé les premiers puis j’ai ouvert toute la spéciale, les 450 km de dunes, c’était vraiment très difficile en navigation. J’ai pris un plaisir énorme, je me suis éclaté. Je suis 2e au classement général, à 7 minutes du premier et 1er du challenge Dakar Series. C’est vraiment top ! Il me reste encore demain (dimanche) mais j’ai vraiment acquis une confiance super, sur la moto et  physiquement. C’était vraiment une belle spéciale, et je suis vraiment content d’être venu là car j’ai vraiment pris confiance en moi. A moins de trois mois du Dakar, j’ai vraiment progressé d’une manière incroyable en navigation, j’ai vraiment fait 450 km devant, sans faire d’erreur”.

Classement S.S.3

1. GOUET Daniel (CHL – KTM 450 RALLY) en 2h56′13”
2. DESPRES Cyril (FRA – YAMAHA YZF 450) en 2h59′29”
3. RODRIGUEZ Claudio (CHL – HONDA CRF 450 RALLY) en 3h00′05”
4. CASTEU David (FRA – YAMAHA YZF 450) en 3h00′58”
5. PROHENS Felipe (CHL – HONDA CRF 450X RALLY) en 3h04′43”
6. QUINTANILLA Pablo (CHL – KTM 450 RALLY REPLIC) en 3h05′01”
7. HEINRICH, Eduardo (PER – HONDA CRF 450) en 3h05′34”
8. RIOS Felipe (PER – KTM 450 RALLY) en 3h08′23”
9. NASER COLOMBO C. (CHL – KTM 450 RALLY REPLIC) en 3h13′46”
10. SALVATIERRA Juan C. (BOL – SPEEDBRAIN SB 450 RA) en 3h16′33”

Classement S.S.4

1. CASTEU David (FRA – YAMAHA YZF 450) en 5h03′28”
2. QUINTANILLA Pablo (CHL – KTM 450 RALLY REPLIC) en 5h07′31”
3. RODRIGUEZ Claudio (CHL – HONDA CRF 450 RALLY) en 5h18′41”
4. RIOS Felipe (PER – KTM 450 RALLY) en 5h25′23”
5. PROHENS Felipe (CHL – HONDA CRF 450X RALLY) en 5h26′03”
6. HEINRICH Eduardo (PER – HONDA CRF 450) en 5h26′05”
7. SALVATIERRA Juan C. (BOL – SPEEDBRAIN SB 450 RA) en 5h26′31”
8. NASER COLOMBO C. (CHL – KTM 450 RALLY REPLIC) en 5h48′06”
9. BORRELL José (ESP – KTM 450 RALLY) en 6h25′47”
10. ARREDONDO Francisco (GUA – KTM 450 RALLY REPLIC) en 6h34′27”

Classement général

1. QUINTANILLA Pablo (CHL – KTM 450 RALLY REPLIC) en 8h51′30”
2. CASTEU David (FRA – YAMAHA YZF 450) 8h58′59”
3. RODRIGUEZ Claudio (CHL – HONDA CRF 450 RALLY) en 9h15′01”
4. HEINRICH Eduardo (PER – HONDA CRF 450) en 9h18′02”
5. PROHENS Felipe (CHL – HONDA CRF 450X RALLY) en 9h27′40”
6. SALVATIERRA Juan C. (BOL – SPEEDBRAIN SB 450 RA) en 9h15′23”
7. RIOS Felipe (PER – KTM 450 RALLY) en 9h34′46”
8. NASER COLOMBO C. (CHL – KTM 450 RALLY REPLIC) en 10h22′23”
9. ARREDONDO Francisco (GUA – KTM 450 RALLY REPLIC) en 11h11′11”
10. BORRELL José (ESP – KTM 450 RALLY) en 11h30′06”

David (4e) : “C’est ce que j’aime !”

Vendredi 4 octobre 2013 – Desafio Inca au Pérou – 1re étape

Le Desafio Inca, 2e épreuve des Dakar Series en Amérique du Sud se déroule dans les dunes du Pérou, et précisément de la région de Pisco. Sur trois jours, les pilotes auront plus de 1000 kilomètres à parcourir en spéciale,
et des liaisons extrêmement réduites, avec un rendez-vous quotidien à Paracas.

David raconte : “Je suis parti 2e et j’ai rattrapé Cyril (Despres), puis j’ai fait la trace tout seul, dans des grands cordons de dunes. Ensuite, j’ai baissé un peu le rythme, mais nous avons ouvert avec Cyril toute la spéciale de 254 km, ensemble. Je suis heureux d’avoir navigué comme cela. C’est super ! Après, les Chiliens sont remontés à fond dans nos traces et sont arrivés très forts derrière nous. Ce qui fait que je me suis retrouvé en 8e position. Mais, dans la 2e spéciale, je suis parti premier et j’ai ouvert un peu plus. Si bien que je suis passé de la 8e à la 4e place. Ce qui est important, c’est que je suis toujours en tête des Dakar Series. Je suis là pour gagner le rallye mais surtout pour remporter le Challenge, mis en place par ASO pour la première fois.
Les spéciales sont à 100% sable, des dunes majestueuses, d’énormes toboggans. C’est vraiment un plaisir incroyable de rouler comme ça depuis la Ruta 40. C’est ce que j’aime, ce que je ressens est magique”.

Classement après S.S.1

1. QUINTANILLA Pablo (CHL – KTM 450 RALLY REPLIC) en 1h55′19”
2. HEINRICH Eduardo (PER – HONDA CRF 450) en 1h57′22”
3. SALVATIERRA  Juan C. (BOL – SPEEDBRAIN SB 450 RA) en 1h59′19”
4. RIOS Felipe (PER – KTM 450 RALLY) en 2h02′24”
5. RODRIGUEZ Claudio (CHL – HONDA CRF 450 RALLY) en 2h03′41”
6. PROHENS Felipe (RCH – HONDA CRF 450X RALLY) en 2h03′57”
7. GOUET Daniel (CHL – KTM 450 RALLY) en 2h04′30”
8. PELLICER José (ESP – SUZUKI RMX RALLY) en 2h06′31”
9. CASTEU David (FRA – YAMAHA YZF 450) en 2h06′56”
10. DESPRES Cyril (FRA – YAMAHA YZF 450) en 2h09′02”

Classement après S.S.2

1. QUINTANILLA Pablo (CHL – KTM 450 RALLY REPLIC) en 3h43′59”
2. SALVATIERRA Juan C. (BOL – SPEEDBRAIN SB 450 RA) en 3h48′52”
3. HEINRICH Eduardo (PER – HONDA CRF 450) en 3h51′57”
4. CASTEU David (FRA – YAMAHA YZF 450) en 3h55′31”
5. RODRIGUEZ Claudio (CHL – HONDA CRF 450 RALLY) en 3h56′20”
6. DESPRES Cyril (FRA – YAMAHA YZF 450) en 3h57′07”
7. GOUET, Daniel (CHL – KTM 450 RALLY) en 3h57′46”
8. PROHENS Felipe (RCH – HONDA CRF 450X RALLY) en 4h01′37”
9. PELLICER José (ESP – SUZUKI RMX RALLY) en 4h04′22”
10. RIOS, Felipe (PER – KTM 450 RALLY) en 4h09′23”

David sur le podium argentin

Samedi 22, 6e étape : San Juan – San Juan

David Casteu termine 3e du classement général final des pilotes FIM du championnat du monde dans cette épreuve des Dakar Series. La dernière
étape du rallye Desafio Ruta 40, disputée en boucle autour de San Juan, a été marquée par la chute du pilote Helder Rodrigues qui a dû abandonner.

“C’est un super bilan dans l’ensemble, je termine 3e des pilotes du championnat du monde FIM, se félicite David après être monté sur le podium à San Juan. En Argentine, il y avait les motos d’usines KTM et Honda. Et moi, je roule avec mes petits moyens sur une moto fabriquée dans mon atelier. C’est une belle satisfaction personnelle”.

Heureux d’avoir effectué un retour gagnant sur les pistes, David raconte :
“C’était un rallye super intéressant, très rapide. J’ai rarement participé à une course aussi dure, avec le froid, la longueur, l’intensité et la difficulté des spéciales. On s’est vraiment tiré la bourre du début à la fin. Helder Rodrigues est tombé très fort, mais il va bien. On a roulé très très fort, on était à fond du matin au soir, il fallait rester très vigilant. La moto est super, tout a très bien marché : les suspensions, tout, aucun problème, je n’ai pas chuté. Je me suis vraiment éclaté à son guidon. Je n’ai ressenti aucune douleur à l’épaule. Malgré des courses en moins par rapport à mes adversaires, j’ai été tout de suite dans le coup”.

David tient à remercier toute l’équipe de Laurent Lazard et Off Road Uruguay :
“Ils ont fait mon assistance, étaient là partout pour moi, ont transporté mon mécano Laurent et Jean-Pierre Aujoulet. Tout cela malgré la perte tragique d’un de leurs pilotes. Ils étaient tous fans de mes résultats. Merci à Laurent Lazard qui fut mon équipier en 2011 et à sa super équipe”.
Et David conclut en se projetant sur sa prochaine course :
“Maintenant, je vais essayer de préparer au mieux le Brésil”.

Classement général final :

1. Chaleco Lopez ;
2. Coma à 10′10” ;
3.Casteu à 14′58” ;
4.Gonçalves à 17′03”

——————————————————————————–

Charles Cuypers : “Une excellente préparation en vue du Dakar

Charles Cuypers, 46 ans, un pilote amateur que David avait emmené en Argentine pour rouler dans son team au guidon d’une Casteu Replica, s’est
classé à la 33e place finale.
“C’était un super rallye, très exigeant en terme de rythme et de kilométrage, qui demandait un pilotage extrêmement complet. Il y avait tous les terrains de jeu : du sable, de la piste, de la montagne. Il y avait du trialisant, des ornières, des cailloux, du fesh fesh, un parcours très enduro. C’est une excellente préparation pour une mise à niveau en vue du Dakar”.

“Je me classe 33e en milieu de tableau, mais mon objectif était surtout de rouler et d’apprendre sans viser un classement. J’ai eu quelques chutes sans bobo, quelques éraflures sur les stickers”.

“L’assistance du team Casteu est extraordinaire, la moto magique, des suspensions hors normes, un vrai moteur. Pour un amateur, elle pardonne pas mal d’erreurs. J’avais une grande confiance dans la mécanique, ce qui m’a permis de me concentrer sur mon pilotage”.

Les pilotes qui veulent reproduire l’expérience de Charles Cuypers et louer une Casteu Replica peuvent s’inscrire sur www.casteu.fr dans la rubrique contact

David dans le top 5

Vendredi 21, 5e étape : Chilecito – San Juan

David est arrivé 5e de la 5e étape disputée vendredi entre Chilecito et San Juan et reste à la 5e place du classement général, à  4 minutes du leader.
“Il va y avoir un gros baston demain (samedi) pour la dernière étape de 135 km entre les cinq premiers qui se tiennent en moins de 4 minutes”, raconte David à son arrivée à San Juan.
“D’autant que les deux premiers, Chaleco Lopez et Helder Rodrigues se tiennent en  une seconde. Le 3e est Caselli, puis Coma 4e, à quelques secondes devant moi”.
“Je suis très content de ma course aujourd’hui, nous avons été à fond sur une piste de WRC. Nous étions en glisse tout le long. On a vu David Castera au bord de la piste avec ses enfants car il vit en Amérique du Sud maintenant et il nous a dit que c’était impressionnant de nous voir attaquer comme ça !”
“J’ai eu des sensations énormes, un immense plaisir. on est à l’attaque en permanence. Il y a du monde partout qui nous encourage au bord de la piste. C’est un beau rallye, c’est dommage qu’il fasse si froid”.

Des nouvelles de son coéquipier Charles Cuypers : “Il est arrivé jeudi soir très tard car il est tombé et avait une fuite à son réservoir. En panne d’essence, il a été dépanné par un quad, et est arrivé très tard et frigorifié au bivouac. Mais il a pu repartir vendredi matin et il est arrivé à San Juan. C’est difficile pour lui, mais il reprend confiance sur sa moto qui est facile à piloter mais tout de même très puissante”.

Enfin, David tient à remercier son mécano Laurent : “Il a fait un travail exceptionnel, se couchant très tard et dormant deux heures par nuit. Il s’occupe des deux motos et je suis vraiment content de lui et de toute l’équipe”.

Samedi 22, 6e et dernière étape : San Juan – San Juan

David toujours dans le rythme

Jeudi 20, 4e étape : Belen – Chilecito

David a terminé jeudi 3e de la très difficile étape de Fiambala, une classique du Dakar. Au général, il est 5e à 4′33″ du leader Helder Rodrigues. Les écarts sont très faibles entre les 6 premiers et tout est possible à deux jours de l’arrivée. Coma l’a emporté devant Caselli à 1′50” et David Casteu à 3′36″.

“Ce fut une belle spéciale, je suis vraiment dans le coup, j’ai vraiment attaqué du début à la fin, j’ai vite rattrapé les pilotes de devant, raconte David au bivouac de Chilecito. J’ai juste fait une petit erreur de navigation dans les dunes, mais après, on s’est tiré la bourre avec Coma, Rodrigues, Chaleco, Caselli. On s’est tous tapé dans la main à l’arrivée, nous étions 5 pilotes en moins de cinq minutes. C’est super, ça prouve que même sans trop de roulage, je suis vraiment dans le coup”.
Encore une étape difficile pour les motards : “On a roulé dans la neige et le froid ce matin, et on a eu 200 km de spéciale et 350 km de liaison, c’était très fatiguant”.

Mais à l’arrivée, une mauvaise nouvelle attendait les pilotes avec le décès de l’Argentin Nicolas Rojas : “Je voudrais avoir une pensée pour la famille de  Nicolas qui a trouvé la mort dans cette spéciale, au km 1,5. Il était l’équipier de Laurent Lazard dans le team Off-Road Uruguay sur une Yamaha 450″.

Enfin, David donne des nouvelles de son coéquipier Charles Cuypers : “Il avait arrêté mercredi à 100 km de l’arrivée et pris la route. Mais ce matin (jeudi), il avait retrouvé le moral et à l’heure où je parle (jeudi soir), il est toujours dans la spéciale”.

Vendredi 21, 5e et avant-dernière étape : Chilecito – San Juan.